Mind in a Box™ propulse les PME vers l’analytique avancée !

Montréal, 1 octobre 2019

Inmind Technologies lance une solution analytique intégrée nommée Mind in a Box™, afin de répondre aux besoins des PME désirant intégrer rapidement, en souplesse, et à un coût abordable l’analytique et l’intelligence artificielle (IA) à leur stratégie d’affaires. 

Cette solution intégrée est réalisée autour d’un puissant système matériel et logiciel fourni clé en main, prêt à l’emploi. Mind in a Box™ propose un catalogue de quatre plateformes complémentaires qui s’adapte aux besoins et aux budgets de la PME pour l’analytique avancée, la cybersécurité, la traçabilité et l’industrie 4.0. 

« Nous avons développé la solution qui démocratise l’analytique avancée et l’intelligence artificielle aux PME et diminue son risque de passage. Nous offrons maintenant, l’éventail complet de solutions intelligentes pour répondre à la transformation numérique des PME», commente André Poirier, Président d’Inmind Technologies.

À propos d’Inmind Technologies :

Inmind Technologies offre des solutions technologiques intelligentes afin de soutenir les PME à atteindre leur plein potentiel. Ces solutions transforment les données en informations exploitables en temps réel qui permettront à nos clients d’innover et de se démarquer.

Pour plus d’informations :

Pour de plus amples informations, communiquez avec Valentin Dubuc

vdubuc@inmindtechnologies.com

www.mindinabox.ca

 

Inmind Technologies entre dans l’écosystème des partenaires de Centreon

La puissance des données

Centreon, Toronto, 24 septembre, 2019

Centreon annonce aujourd’hui son partenariat avec Inmind Technologies. Les entreprises collaborent dans le cadre de la supervision informatique des infrastructures pour aider les entreprises à intégrer des fonctions d’analyse et d’intelligence artificielle avancées à leurs business.

Centreon, fournisseur de solutions de supervision informatique des infrastructures (ITIM), est réputé pour son engagement à faire d’ITIM une expérience enrichissante pour les entreprises. Avec l’adoption de Centreon EMS, Inmind Technologies ajoute à son riche portefeuille de solutions, un service informatique transparent, découvrant un nouveau flux de données afin de stimuler davantage l’innovation et les résultats obtenus du côté client. Centreon EMS génère des informations à partir des couches infrastructures et applications, contribuant ainsi à brosser un portrait complet et en temps réel de la santé de l’entreprise.

«Nous avons choisi Centreon pour la surveillance informatique parce que nous partageons la même culture d’entreprise et que leur solution complète parfait le portefeuille technologique d’Inmind, ainsi que leur approche axée sur une compréhension de l’infrastructure et une meilleure prise de décision», explique Jérémie Farret, vice-président, analytique avancée et intelligence artificielle (IA)

Tirer pleinement parti du potentiel des données et développer des solutions intelligentes au moyen de technologies exclusives est l’une des propositions de valeur que Inmind apporte aux entreprises en quête de croissance soutenue et d’innovation. La société fondée à Montréal, Laval et Sacramento, fondée en 2008, a développé un solide portefeuille de solutions et de services couvrant l’ensemble des besoins des PME, à l’ère de la transformation numérique, des solutions d’entreprise innovantes aux dernières fonctionnalités d’analyse et d’apprentissage automatique.

Inmind Technologies présente Mind in a Box ™ (www.mindinabox.ca), un système d’analyse intégré qui répond aux besoins des PME qui souhaitent intégrer l’analyse et l’apprentissage automatique rapidement, de manière flexible et à un coût abordable.

« Pour prospérer au cours de cette période d’innovation en forte accélération, les entreprises doivent pouvoir considérer leur infrastructure numérique non pas comme une source de problèmes, mais comme une source d’information. Nous travaillerons aux côtés d’Inmind Technologies pour veiller à ce que les clients ne stagnent pas. Nous utiliserons la supervision d’infrastructures pour améliorer le service grâce à une intelligence accrue et aux informations tirées des données au niveau des infrastructures et des applications », a ajouté Romain Le Merlus, cofondateur et directeur général de Centreon, Amérique du Nord.

À propos d’Inmind Technologies

Inmind Technologies offre des solutions technologiques intelligentes afin de soutenir les PME à atteindre leur plein potentiel. Ces solutions transforment les données en informations exploitables en temps réel qui permettront à nos clients d’innover et de se démarquer.

Pour plus d’informations, visitez : www.inmindtechnologies.com

A propos de Centreon

Centreon fournit des solutions logicielles fiables pour la supervision d’infrastructures informatiques hybrides et convergentes à des organisations publiques ou privées, actives dans tous les secteurs. Avec ses vues unifiées, Centreon EMS, sa solution phare, délivre une supervision interopérable pour une gestion des opérations IT alignée métier, permettant d’éliminer les coûts liés aux pannes informatiques et de booster l’analyse des performances. Centreon propose un programme partenaire complet incluant des formations certifiantes destinées à des ESN et MSP opérant auprès de comptes du mid-market de tous secteurs. Depuis sa création en 2005, la société Centreon s’impose comme une référence de la supervision avec des sièges sociaux à Paris, en France et à Toronto, au Canada.

Pour plus d’informations, visitez www.centreon.com.

Pour plus d’informations :

Amanda Bankes
Centreon Canada
abankes@centreon.com

Jéremie Farret
Inmind Technologies
Jfarret@inmindtechnologies.com

Negotium devient Inmind Technologies

Inmind Technologies Inc.
202-460 Sainte-Catherine Ouest
Montréal (Québec) H3B 1A7

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Negotium : un nouveau nom pour une nouvelle ère

Montréal, le 27 mars 2018 – Dans le but de propulser les entreprises en leur fournissant des solutions d’affaires intelligentes qui répondent vraiment à leurs enjeux d’aujourd’hui et de demain, Negotium s’affichera dorénavant sous une nouvelle identité visuelle qui reflète parfaitement cette mission. Negotium devient donc Inmind Technologies, avec comme logo, un chevron qui représente le passage de l’incertitude vers des prises de décision plus éclairées pour ses clients actuels et futurs.

L’intégration d’outils d’intelligence et analytique d’affaires ainsi que la blockchain à son offre actuelle de solutions de gestion d’entreprises, s’inscrit dans l’objectif de démocratiser le « Big Data » pour les petites, moyennes et grandes entreprises.

« Depuis sa création en 2008, Negotium est en progression constante.  D’une firme axée principalement sur une offre de services-conseils auprès des PME du Québec, elle est devenue, grâce à son expertise et sa force de développement, une firme de solutions d’affaires qui accompagne ses clients à travers l’Amérique du Nord, dans la transformation de leurs données en réels profits. » au dire d’André Poirier, Président de Negotium. « Le chevron représente le passage de l’incertitude à la prise de décision éclairée. La multitude de données disponibles, tant opérationnelles qu’en provenance du Big Data qui est en constante évolution, deviendra dorénavant un atout compétitif primordial. C’est ce que nous offrons à nos clients, la puissance de ces données. Nous leur offrons une solution d’analyse qui transforme toutes ces informations en un outil de croissance puissant – Deviner ne suffit plus ! »

À propos de Inmind Technologies :

Inmind Technologies offre des solutions d’entreprise, d’intelligence et d’analytique d’affaires ainsi que la technologie blockchain. Ces solutions transforment vos données opérationnelles ainsi que celles émanant du Big Data en informations exploitables, en temps réel, vous permettant ainsi de mieux atteindre vos objectifs d’entreprise. Dorénavant, deviner ne suffit plus !

Inmind Technologies c’est le carrefour entre l’intelligence et l’innovation. Des possibilités infinies loin des sentiers battus, mais éprouvées. Une direction claire prise par une société animée par l’esprit d’audace, la collaboration et les solutions technologiques évolutives supportées par une solide équipe chevronnée, mature et performante.

Liste des meilleures pratiques pour l’implémentation d’un site de relève dans Azure

Introduction à Azure Site Recovery

Si vous êtes familier avec Microsoft Azure, vous connaissez probablement la solution de Microsoft, Azure Site Recovery (ASR), conçue pour la reprise après sinistre. En tant que service (DRaaS), Azure Site Recovery vous permet de garder vos machines virtuelles en sécurité dans le nuage et peut être également utilisé comme outil de migration pour vos applications.

Flexibilité

Vous pouvez utiliser ASR avec une variété de systèmes : Hyper-V, VMware ainsi que les serveurs physiques. Vous êtes en contrôle de choisir quelle machine doit être répliquée ainsi que de la politique que vous souhaitez appliquer. Le trafic de la réplication utilise le port 443 ce qui veut dire que vous n’avez pas besoin de VPN pour copier vos données. Vous devrez, par contre, avoir un VPN en place vers Azure pour le trafic des machines qui seront hébergées en cas de désastre.

Liste des meilleures pratiques pour l’implémentation d’un site de relève

  1. Effectuez une évaluation des risques pour chaque application, car chacune peut avoir des exigences différentes. Certaines applications sont plus critiques que d’autres et justifieraient le coût supplémentaire pour l’architecture d’un plan de reprise après sinistre.
  2. Utilisez ces informations pour définir le RTO et le RPO pour chaque application. (voir la définition de RTO et RPO ci-dessous)
  3. Prévoyez les défaillances possibles, à commencer par l’architecture de l’application.
  4. Mettez en œuvre les meilleures pratiques en matière de haute disponibilité tout en équilibrant les coûts, la complexité et les risques.
  5. Mettez en œuvre des plans et processus de reprise après sinistre :
    1. considérez les échecs au niveau des applications jusqu’à la panne complète du cloud ;
    2. établissez des stratégies de sauvegarde pour toutes les données de référence et transactionnelles ; et
    3. choisissez une architecture de récupération après sinistre multisite.
  6. Définissez un propriétaire spécifique pour les processus de récupération après sinistre, l’automatisation et les tests. Le propriétaire doit gérer et posséder tout le processus.
  7. Documentez les processus afin qu’ils soient facilement répétables. Bien qu’il y ait un seul propriétaire, plusieurs personnes devraient être en mesure de comprendre et de suivre les processus en cas d’urgence.
  8. Formez le personnel à la mise en œuvre du processus.
  9. Utilisez des simulations de catastrophe pour la formation et la validation du processus.

Durée maximale d’interruption admissible (DMIA) ou Recovery Time Objectives (RTO)

La DMIA ou RTO fait référence à la quantité de temps déterminée par votre entreprise pour être de retour en service après qu’une catastrophe ou une perturbation se soit produite. Plus l’application est critique, plus la DMIA ou RTO doit être bas.

Perte de données maximales admissibles (PDMA) ou Recovery Point Objective (RPO)

La PDMA ou RPO est un point dans le temps qui fait référence à la quantité acceptable de données perdues en raison de la récupération suite à un désastre.

Le service ASR est maintenant disponible dans les régions canadiennes. Vous pouvez vérifier les services offerts dans chaque région au lien suivant : https://azure.microsoft.com/en-us/regions/services/.  Davantage de services et de fonctionnalités continuent d’être ajoutés périodiquement. 

Liens utiles :

https://docs.microsoft.com/en-us/azure/site-recovery/site-recovery-overview

https://docs.microsoft.com/en-us/azure/site-recovery/site-recovery-best-practices

https://docs.microsoft.com/en-us/azure/site-recovery/site-recovery-components

Assurer le succès de votre boutique en ligne avec ces 6 questions !

Cette semaine, nous sommes heureux d’accueillir comme blogueur invité notre partenaire k-eCommerce, fournisseur de solutions de commerce électronique qui s’intègrent à la gamme de solutions Microsoft Dynamics.

Sur la base de plus de 15 années d’expérience dans le domaine du commerce électronique, k-eCommerce nous explique pourquoi, à leur avis, certaines nouvelles boutiques en ligne réussissent alors que d’autres échouent.

La vente en ligne est une solution tout indiquée pour les entreprises qui cherchent à se développer et/ou à simplifier leur processus de commandes. Elle permet entre autres l’automatisation des commandes, l’expansion sur de nouveaux marchés l’augmentation des revenus et la réduction des coûts indirects. Toutefois, l’ouverture d’une boutique en ligne doit être planifiée et nécessite une excellente stratégie de commerce électronique. La différence entre les entreprises qui réussissent leurs projets et celles qui échouent après un an d’activité tient en partie à leur capacité à se poser les bonnes questions.

Découvrez dès maintenant les questions à se poser ainsi que les réponses  apportées par notre partenaire k-eCommerce.

Que vendez-vous ? Quelle quantité ?

Si vous proposez une vaste gamme de produits ou traitez un volume élevé de transactions par jour, vous devriez éviter les solutions suivantes:

  • Celles qui limitent le nombre de produits dans votre catalogue
  • Celles qui limitent le nombre de transactions que vous traitez.

Vous aurez également besoin d’une bande passante plus importante. Vous devriez donc songer à utiliser un serveur distinct pour l’hébergement du site.

Effectuerez-vous des ventes à l’échelle locale ? Nationale ? Internationale ?

Si votre entreprise exerce ses activités dans une autre province, un autre état, ou dans plusieurs pays, vous pourriez avoir besoin d’une plateforme (multilingue) et (multidevises). Vous devrez également mettre en place la logistique adéquate pour l’expédition.

Comment allez-vous gérer la taxe de vente ?

Les taxes peuvent être un véritable cauchemar. Il est souvent difficile de calculer exactement la taxe de vente en raison des lois locales complexes en matière de fiscalité. Les commerçants en ligne avertis se simplifient la vie en profitant de services fiscaux automatisés intégrés à la solution de commerce électronique, tels que Avalara ou Thomson Reuters.

Accepterez-vous les paiements par carte de crédit ?

La plupart des boutiques en ligne les acceptent. Si c’est votre cas, vous devrez veiller à être conforme à la norme PCI-DSS afin de réduire les risques associés au vol de données. Un éventuel vol pourrait gravement nuire à vos activités si vous ne respectez pas cette norme.

Avez-vous un système ERP ou CRM ?

Un système ERP facilite l’exploitation de votre entreprise. Lorsqu’une plateforme de commerce électronique n’est pas intégrée à Microsoft Dynamics, vous devez manuellement faire le suivi des commandes, des paiements, des stocks et des renseignements sur les clients.

Les systèmes intégrés à l’ERP accèdent facilement aux données des clients, aux détails des commandes, aux catalogues de produits, aux prix et aux stocks. La gestion de votre boutique en ligne est ainsi automatisée. Lorsque vous mettez cette information à jour dans votre ERP, votre boutique en ligne indique automatiquement ces changements, ce qui vous donne un seul point de maintenance et vous permet d’économiser temps et argent.

Entreprise à entreprise (B2B)? Commerce électronique grand public (B2C) ? Les deux ?

Que vous soyez un fabricant ou un détaillant, ou que vous travailliez dans la vente en gros ou la distribution, il est essentiel d’établir une boutique en ligne adaptée à votre clientèle cible. L’image de marque, les thèmes et l’adaptation varient selon les objectifs de votre site. Vous pourriez avoir besoin d’une solution pouvant accepter plusieurs boutiques ou plusieurs sites. Par exemple, les entreprises B2B nécessitent souvent des catalogues propres aux clients et des configurations diverses pour la facturation.

En résumé, chaque boutique en ligne est différente.  Pour déterminer le type de boutique que vous souhaitez avoir aidez-vous des questions présentées par k-eCommerce.

Si vous voulez vous adresser à un expert en commerce électronique et avoir une meilleure idée de la bonne solution pour vous, faites-nous part de votre projet. Communiquez dès aujourd’hui avec votre représentant Inmind Technologies afin de connaître, pour votre entreprise, l’avantage d’une solution de k-eCommerce intégrée à Microsoft Dynamics.

Assurance Qualité: Analyse statistique automatisée

Il y a quelques mois, un billet de blogue a été réalisé sur l’historique et le cheminement de Negotium quant au développement de l’intégration continue, de l’agilité, de l’automatisation et de l’assurance qualité chez Negotium.  Bien que ce projet nous a permis d’améliorer le taux de satisfaction de nos clients et les conditions de travail de l’équipe, il a également soulevé quelques questionnements :
  • Quel est le meilleur moyen de s’assurer que la qualité du code soit constante ?
  • Comment faire en sorte qu’un gestionnaire soit au courant du niveau de dette technique d’un projet sans avoir à se plonger les mains dans le code ?
  • Comment s’assurer  que le niveau de compétences des développeurs augmente sans pour autant que les responsables techniques passent leur temps à effectuer des revues de code ?

Analyse statique automatisée

La réponse à ces questions est au fait assez simple.  La solution passe par une analyse statique automatisée. L’analyse statique automatisée consiste à créer un ensemble de règles qui vérifient la structure du code afin d’y repérer les erreurs. L’analyse statique automatisée fournit à la fois au développeur une liste des erreurs à corriger et des métriques d’analyse rapide sur la qualité du code au gestionnaire. Cette analyse procure au développeur la possibilité d’améliorer la qualité de son travail en apprenant de ses erreurs, le rendant plus efficace et performant dans le temps. L’hypothèse avancée par la solution d’analyse statique automatisée est que si le code est de bonne qualité et que la partie fonctionnelle a été testée par la suite, il est théoriquement « impossible » de distribuer des solutions qui contiennent des bogues informatiques à nos clients, ou du moins, il est moins probable de leur en transmettre.

Analyse statique automatisée avec SonarQube

Chez Negotium, nous avons choisi d’implémenter « SonarQube », une plateforme de gestion ouverte dédiée à l’analyse et à la mesure de la qualité du code. L’analyse statique automatisée est exécutée sur chaque « build » fait à chaque « commit » sur les « branches master » et « develop ». Voici la vue que le gestionnaire obtient:
  • Notations globales de la qualité du code
  • Indice du temps de résolution
Voici la vue que les développeurs obtiennent:
  • Détails des problèmes détectés

Our services

Microsoft Dynamics 365 Business Central

Microsoft Dynamics 365 Finance & Operations​

Microsoft Dynamics GP

Microsoft Dynamics 365 Customer Engagement

Unit4 project management solution

Our complementary products

logo analytique avancée

Advanced Analytics

logo intelligence artificelle

Artificial Intelligence

logo infrastructure

Infrastructure

Portfolio

Our partners