Assurer le succès de votre boutique en ligne avec ces 6 questions !

Cette semaine, nous sommes heureux d’accueillir comme blogueur invité notre partenaire k-eCommerce, fournisseur de solutions de commerce électronique qui s’intègrent à la gamme de solutions Microsoft Dynamics.

Sur la base de plus de 15 années d’expérience dans le domaine du commerce électronique, k-eCommerce nous explique pourquoi, à leur avis, certaines nouvelles boutiques en ligne réussissent alors que d’autres échouent.

La vente en ligne est une solution tout indiquée pour les entreprises qui cherchent à se développer et/ou à simplifier leur processus de commandes. Elle permet entre autres l’automatisation des commandes, l’expansion sur de nouveaux marchés l’augmentation des revenus et la réduction des coûts indirects. Toutefois, l’ouverture d’une boutique en ligne doit être planifiée et nécessite une excellente stratégie de commerce électronique. La différence entre les entreprises qui réussissent leurs projets et celles qui échouent après un an d’activité tient en partie à leur capacité à se poser les bonnes questions.

Découvrez dès maintenant les questions à se poser ainsi que les réponses  apportées par notre partenaire k-eCommerce.

Que vendez-vous ? Quelle quantité ?

Si vous proposez une vaste gamme de produits ou traitez un volume élevé de transactions par jour, vous devriez éviter les solutions suivantes:

  • Celles qui limitent le nombre de produits dans votre catalogue
  • Celles qui limitent le nombre de transactions que vous traitez.

Vous aurez également besoin d’une bande passante plus importante. Vous devriez donc songer à utiliser un serveur distinct pour l’hébergement du site.

Effectuerez-vous des ventes à l’échelle locale ? Nationale ? Internationale ?

Si votre entreprise exerce ses activités dans une autre province, un autre état, ou dans plusieurs pays, vous pourriez avoir besoin d’une plateforme (multilingue) et (multidevises). Vous devrez également mettre en place la logistique adéquate pour l’expédition.

Comment allez-vous gérer la taxe de vente ?

Les taxes peuvent être un véritable cauchemar. Il est souvent difficile de calculer exactement la taxe de vente en raison des lois locales complexes en matière de fiscalité. Les commerçants en ligne avertis se simplifient la vie en profitant de services fiscaux automatisés intégrés à la solution de commerce électronique, tels que Avalara ou Thomson Reuters.

Accepterez-vous les paiements par carte de crédit ?

La plupart des boutiques en ligne les acceptent. Si c’est votre cas, vous devrez veiller à être conforme à la norme PCI-DSS afin de réduire les risques associés au vol de données. Un éventuel vol pourrait gravement nuire à vos activités si vous ne respectez pas cette norme.

Avez-vous un système ERP ou CRM ?

Un système ERP facilite l’exploitation de votre entreprise. Lorsqu’une plateforme de commerce électronique n’est pas intégrée à Microsoft Dynamics, vous devez manuellement faire le suivi des commandes, des paiements, des stocks et des renseignements sur les clients.

Les systèmes intégrés à l’ERP accèdent facilement aux données des clients, aux détails des commandes, aux catalogues de produits, aux prix et aux stocks. La gestion de votre boutique en ligne est ainsi automatisée. Lorsque vous mettez cette information à jour dans votre ERP, votre boutique en ligne indique automatiquement ces changements, ce qui vous donne un seul point de maintenance et vous permet d’économiser temps et argent.

Entreprise à entreprise (B2B)? Commerce électronique grand public (B2C) ? Les deux ?

Que vous soyez un fabricant ou un détaillant, ou que vous travailliez dans la vente en gros ou la distribution, il est essentiel d’établir une boutique en ligne adaptée à votre clientèle cible. L’image de marque, les thèmes et l’adaptation varient selon les objectifs de votre site. Vous pourriez avoir besoin d’une solution pouvant accepter plusieurs boutiques ou plusieurs sites. Par exemple, les entreprises B2B nécessitent souvent des catalogues propres aux clients et des configurations diverses pour la facturation.

En résumé, chaque boutique en ligne est différente.  Pour déterminer le type de boutique que vous souhaitez avoir aidez-vous des questions présentées par k-eCommerce.

Si vous voulez vous adresser à un expert en commerce électronique et avoir une meilleure idée de la bonne solution pour vous, faites-nous part de votre projet. Communiquez dès aujourd’hui avec votre représentant Inmind Technologies afin de connaître, pour votre entreprise, l’avantage d’une solution de k-eCommerce intégrée à Microsoft Dynamics.

Cet article a 2 commentaires

  1. Nous sommes actuellement avec Microsoft Dynamics AX. À l’époque nous avions regarder la solution proposée par KeCommerce mais cette solution ne s’intégrait pas avec le calcul des accords commerciaux proposées par Dynamics AX… Cette solution cherchait à recréer une immense table au lieu d’intégrée les routines de calcul existantes de AX. Donc redondance et tables immensément inutiles en perspectives….

  2. Nous sommes actuellement avec Microsoft Dynamics AX. À l’époque nous avions regarder la solution proposée par KeCommerce mais cette solution ne s’intégrait pas avec le calcul des accords commerciaux proposées par Dynamics AX… Cette solution cherchait à recréer une immense table au lieu d’intégrée les routines de calcul existantes de AX. Donc redondance et tables immensément inutiles en perspectives….

Les commentaires sont fermés.

Nos services

test3

Analytique avancée

test

Intelligence Artificielle

test2

Infrastructure

Nos partenaires

Nos services

Microsoft Dynamics 365 Business Central

Microsoft Dynamics 365 Finance & Operations​

Microsoft Dynamics GP

Microsoft Dynamics 365 Customer Engagement

Unit4 solution de gestion de projet

Nos produits complémentaires